Prochainement

Mardi 26 mai 15:00-16:00 Clément Sarrazin (LMO, Orsay)
Conditions d’optimalité en transport optimal semi-discret

Plus d'infos...

Lieu : The link has changed in order to minimize bugs.

Résumé : Le transport optimal semi-discret se présente, au premier abord, comme un simple cas particulier de transport optimal de mesures, dans lequel une des mesures est discrète, alors que l’autre est à densité. Cependant ce cas particulier, à cheval entre deux situations (transport optimal entre mesures à densités et entre mesures discrètes) réussit à bénéficier des avantages des deux cotés. Du transport continu-continu, il hérite l’absence de séparation de masse, l’expression explicite d’un transport ”à la Monge” induit par une application. Du transport discret-discret, la dimension finie du problème final, et de manière général, des calculs plus simples.
Je présenterai plusieurs problèmes pouvant être résolus de manière approchée (sous des conditions relativement peu exigeantes) par des mesures discrètes obtenues en résolvant un problème de transport optimal semi-discret vers une mesure ”de référence”. Je m’intéresserai à certaines conditions d’optimalités pour les problèmes discrets correspondants, et leur devenir lorsque le nombre de points dans l’approximation tend vers l’infini.

Conditions d’optimalité en transport optimal semi-discret  Version PDF

Mardi 2 juin 15:00-16:00 Juliette Chevallier (INRIA Sophia Antipolis, Nice)
Titre à venir

Plus d'infos...

Lieu : https://greenlight.lal.cloud.math.cnrs.fr/b/ngo-gez-aaq

Résumé : Résumé à venir.

Titre à venir  Version PDF

Mardi 9 juin 15:00-16:00 Laura Monk (IRMA, Strasbourg)
Titre à venir

Plus d'infos...

Lieu : https://greenlight.lal.cloud.math.cnrs.fr/b/ngo-gez-aaq

Résumé : Résumé à venir.

Titre à venir  Version PDF


Mardi 23 juin 15:00-16:00 Antoine Meddane (LMJL, Nantes)
Titre à venir

Plus d'infos...

Lieu : https://greenlight.lal.cloud.math.cnrs.fr/b/ngo-gez-aaq

Titre à venir  Version PDF

Mardi 30 juin 15:00-16:00 Maha Aafanari  (LMJL, Nantes)
Analyse spectrale de l’opérateur de Schrödinger non auto-adjoint.

Plus d'infos...

Lieu : https://greenlight.lal.cloud.math.cnrs.fr/b/ngo-gez-aaq

Résumé : Dans cet exposé, on s’intéressera à un opérateur de Schrödinger avec un potentiel à valeurs complexes qui décroît rapidement à l’infini. On supposera que ce modèle non auto-adjoint possède des résonances positives. Ces dernières sont définies comme étant des nombres réels positifs pour lesquels l’opérateur possède des fonctions propres généralisées qui ne sont pas de carré intégrable. Ces valeurs réelles forment un obstacle pour l’analyse spectrale de l’opérateur de Schrödinger non auto-adjoint.
On présentera d’abord des résultats sur les développements asymptotiques de la résolvante au seuil zéro et près des résonances positives. Puis, on déduira l’asymptotique en temps long de la solution de l’équation de Schrödinger associée.

Analyse spectrale de l’opérateur de Schrödinger non auto-adjoint.  Version PDF

Passés

Mardi 19 mai 15:00-16:00 Michel Davydov  (ENS)
Champs moyens à répliques et propagation du chaos

Plus d'infos...

Lieu : https://bbb2.imo.universite-paris-saclay.fr/html5client/join++cs_INTERRO++sessionToken=klbueahyehttqoyx

Résumé : Les dynamiques de réseaux avec des interactions basées sur des processus ponctuels sont d’un intérêt primordial en modélisation. Malheureusement, la plupart des dynamiques pertinentes dépendent de graphes d’interaction complexes qui rendent impossible un traitement calculatoire exact.
Pour contourner cette difficulté, l’approche de champs moyens à répliques s’intéresse à des répliques des modèles d’intérêt interagissant aléatoirement. Dans la limite d’un nombre infini de répliques, ces réseaux deviennent analytiquement tractables sous une condition appelée « hypothèse poissonienne », qui est conjecturée plutôt que démontrée dans beaucoup d’applications.
Nous introduirons une classe générale de dynamiques à base de processus ponctuels en temps discret, que nous appellerons processus de fragmentation-interaction-agrégation. Nous établirons la preuve de l’hypothèse poissonienne pour le champ moyen à répliques de tout reseau de cette classe. La preuve repose sur la propagation d’indépendance asymptotique pour les variables d’état dans la limite d’un nombre infini de répliques.

Notes de dernières minutes : Session sauvetage : https://bbb2.imo.universite-paris-saclay.fr/b/ngo-rn7-e4r

Champs moyens à répliques et propagation du chaos  Version PDF

Vendredi 15 mai 15:00-16:00 Chenlin Gu  (ENS)
Introduction aux matrices aléatoires

Plus d'infos...

Lieu : https://webconf.math.cnrs.fr/b/ngo-tcm-479

Résumé : La matrice aléatoire est un sujet vivant dans la recherche de probabilité et elle relie beaucoup de domaines. Dans cette exposé, on parlera du théorème loi du demi-cercle de matrice Wigner et ses applications.

Introduction aux matrices aléatoires  Version PDF

Mardi 12 mai 15:00-16:00 Céline Bonnet  (CMAP, Palaiseau)
Etude de grandes fluctuations dans un modèle stochastique d’érythropoièse (production de globules rouges).

Plus d'infos...

Lieu : https://webconf.math.cnrs.fr/b/ngo-tcm-479

Résumé : L’érythropoièse est un mécanisme biologique de production de globules rouges par différenciation cellulaire de cellules appelées cellules souches. Les cellules souches sont en grand nombre dans le corps et produisent des globules rouges en encore plus grand nombre. Pour bien comprendre la dynamique d’amplification de ce mécanisme nous allons étudier un modèle stochastique dit lent rapide. En effet, nous allons voir que l’étude de ce mécanisme imposera un changement d’échelles en taille et en temps dans lesquelles certaines populations auront une dynamique lente et d’autres rapide. Nous comprendrons également le lien entre les grandes oscillations biologiquement observées au niveau des globules rouges et le mécanisme qui les produit, en étudiant les fluctutations associées au modèle.

Etude de grandes fluctuations dans un modèle stochastique d’érythropoièse (production de globules rouges).  Version PDF

Mardi 12 mai 15:00-16:00  
Redirection (temporaire) vers le séminaire informel

Plus d'infos...

Résumé : Le séminaire des doctorant a malheureusement subi un arrêt total de ses activités depuis le début du confinement. Depuis mi-avril, un autre séminaire, destiné aux doctorants et post-doctorants, a vu le jour sous la houlette de Nhi Nguyen, qui est doctorante à Orsay dans l’équipe ANEDP. Le séminaire est en français et a lieu tous les mardis à 15h sur l’internet, par l’intermédiaire de l’outil BigBlueButton.
Voici un lien vers le site oueb de Nhi, où se trouve la liste des exposés :
https://sites.google.com/view/ngocn...
Voici un lien vers la salle BBB où ont lieu les exposés :
https://webconf.math.cnrs.fr/b/ngo-...
Une fusion du séminaire informel avec le séminaire de vulgarisation des doctorants d’Orsay a été décidée, de sorte qu’il est possible d’obtenir des heures de formations transverses pour les doctorants de l’EDMH.

Redirection (temporaire) vers le séminaire informel  Version PDF

Vendredi 8 mai 15:00-16:00 Raphaël Tinarrage  (Orsay)
Homologie persistante

Plus d'infos...

Lieu : https://bbb2.imo.universite-paris-saclay.fr/b/ngo-kr6-ycr

Résumé : Depuis l’aube de l’humanité, on nous fait croire que le monde est régi par des relations algébriques des paramètres. Si vous choisissez la pilule rouge, je soulèverai pour vous le voile sciemment posé sur la science par les Euclides, Newtons et Raoults en tout genre. Après avoir déconstruit le complot de la relation d’isométrie, je donnerai une recette de grand-mère pour calculer l’homologie des espaces topologiques partitionnés en fermés d’intersection triviale (attention, les médecins la détestent). Avis aux personnes sensibles : des objets non-orientables seraient susceptibles d’apparaître naturellement dans nos jeux de données.

Notes de dernières minutes : Voici les diapositives de l’exposé :

Homologie persistante  Version PDF