Complexes de parité

Mardi 14 décembre 2010 16:00-17:00 - Juteau Daniel - Université de Caen/CNRS

Résumé : D’importants problèmes en théorie des représentations modulaires peuvent être formulés en termes de faisceaux pervers à coefficients en caractéristique positive, mais les complexes d’intersection sont très difficiles à calculer dans ce contexte. Nous proposons d’étudier plutôt les complexes de parité, qui sous de bonnes conditions (souvent rencontrées en pratique en théorie des représentations) ont la même classification que les complexes d’intersection, et qui sont aussi pertinents en théorie des représentations. Par exemple, à condition que la caractéristique du corps de coefficients ne soit pas trop petite, les complexes de parité sur la Grassmannienne affine sont pervers, et la correspondance de Satake géométrique les envoie sur les modules basculants pour le groupe réductif dual. Il s’agit d’un travail en commun avec Carl Mautner et Geordie Williamson.

Lieu : bât. 425 - 113-115

Complexes de parité  Version PDF
août 2020 :

Rien pour ce mois

juillet 2020 | septembre 2020