Extensions holomorphes et l’équation de Monge-Ampère

Lundi 6 juin 2011 15:30-00:00 - Burns Dan - University of Michigan

Résumé : Après un résultat fameux de L. Boutet de Monvel (1978) il existe un lien étroit entre le domaine d’extension maximal d’une fonction analytique réelle dans la complexifiée d’une variété analytique et les sous-niveaux d’une solutionde l’équation de Monge-Ampère complexe (et homogène).Nous discuterons des exemples de résultats descendus du théorème de Boutet de Monvel entre temps, notamment ceux qui sont liés au domaine maximal d’une complexifiée munie d’une telle solution à Monge-Ampère, à l’algèbraicisationde certaines variétés de Stein, et à la géométrie de l’évolution d’une métrique Riemannienne sous le Ricci-flot.Les travaux présentés ici sont en communs, en morceaux, avec R. Aguilar, V. Guillemin et Z. Zhang.

Lieu : 425 - 113-115

Extensions holomorphes et l’équation de Monge-Ampère  Version PDF
août 2020 :

Rien pour ce mois

juillet 2020 | septembre 2020