Extensions symboliques pour les difféomorphismes C2 de surface

Jeudi 17 juin 2010 14:00-15:00 - Burguet David - ENS Lyon

Résumé : Un système dynamique (topologique) donné peut-il être codé par un alphabet fini ? M.Boyle et T.Downarowicz ont relié cette question aux propriétés de convergence de l’entropie. On conjecture que les applications de classe $mathcalC^r$ avec $r>1$ admettent toujours de tels codages. Dans cet exposé je discuterai du cas des difféomorphismes de surface de classe $mathcalC2$.

Lieu : bât. 425 - 121-123

Extensions symboliques pour les difféomorphismes C2 de surface  Version PDF