Fibrés de Hodge et hauteur de Griffiths

Mercredi 14 avril 16:00-17:00 - Thomas Mordant - LMO

Résumé : La notion de hauteur a été utilisée pour résoudre des problèmes de finitude en géométrie arithmétique par de nombreux mathématiciens tels que Weil ou Faltings.
Mon but est de présenter une notion de hauteur en géométrie analytique, introduite par Griffiths, pour les submersions de variétés analytiques au-dessus d’une courbe. Pour cela, j’introduirai les notions importantes de nombres de Hodge, qui permettent de classifier les variétés analytiques, et de fibrés vectoriels, qui permettent d’organiser des espaces vectoriels sur les points d’une variété.

Lieu : Distanciel

Notes de dernières minutes : Enregistrement de l’exposé : https://scalelite.lal.cloud.math.cnrs.fr/playback/presentation/2.0/playback.html++cs_INTERRO++meetingId=07328e5495597cd77347ced584539447d62e46a3-1618407437916

Fibrés de Hodge et hauteur de Griffiths  Version PDF