Géométrie symplectique et théories homologiques

Jeudi 11 mars 2010 14:00-15:00 - Oancea Alexandru - Université de Strasbourg

Résumé : Les invariants les plus puissants dont on dispose en géométrie symplectique sont construits à partir de courbes holomorphes, et sont très souvent définis en tant que groupes d’homologie. Je montrerai sur le cas des variétés ouvertes qu’ils obéissent à un formalisme très général analogue à celui de Eilenberg et Steenrod. J’indiquerai des applications et des questions ouvertes.

Lieu : bât. 425 - 121-123

Géométrie symplectique et théories homologiques  Version PDF
août 2020 :

Rien pour ce mois

juillet 2020 | septembre 2020