Graphes de Barak-Erdös et modèle infini d’urnes

Jeudi 10 novembre 2016 14:00-15:00 - Sanjay Ramassamy - Brown University

Notes de dernières minutes : Les graphes de Barak-Erdös sont une variante orientée et acyclique des graphes d’Erdös-Rényi : l’ensemble des sommets est {1,...,n} et pour toute paire i<j, avec probabilité p on ajoute une arête orientée de i vers j, indépendamment pour chaque paire i<j. La longueur du plus long chemin dans les graphes de Barak-Erdös croît linéairement avec le nombre de sommets et le taux de croissance C(p) est une fonction de la probabilité p de présence d’une arête. Foss et Konstantopoulos ont introduit un couplage entre les graphes de Barak-Erdös et un cas particulier d’un système de particules en interaction appelé « modèle infini d’urnes ». En utilisant ce couplage, nous prouvons certaines propriétés de C(p) : analyticité pour p proche de 1, existence d’une dérivée première et absence de dérivée seconde en p=0 (travail en commun avec Bastien Mallein). Si le temps le permet, j’aborderai des propriétés du modèle infini d’urnes dans le cas général, telles que le gel et l’existence de transitions de phases (collaboration avec Ksenia Chernysh et Bastien Mallein).