Groupe fondamental et différentielles symétriques

Mardi 24 janvier 2012 16:00-17:00 - Klingler Bruno - Université Paris 7

Résumé : La theorie de Hodge dit que les faisceaux des différentielles extérieures contrôlent la cohomologie de Betti d’une variété projective lisse complexe X. Y a-t-il une relation similaire entre les différentielles symétriques et la topologie de X ? Dans cet exposé j’expliquerai comment les différentielles symétriques contrôlent les représentations de dimension finie du groupe fondamental topologique de X. À l’aide de formes automorphes on obtient alors des propriétés intéressantes de rigidité pour les groupes fondamentaux de certains quotients de la boule.

Lieu : bât. 425 - 113-115

Groupe fondamental et différentielles symétriques  Version PDF