Les schémas distribuant le résidu : une alternative aux méthodes de type Galerkin discontinu pour les problèmes hyperboliques ?

Jeudi 4 octobre 2007 14:15-15:15 - Abgrall Rémi - Université Bordeaux I & INRIA Futurs

Résumé : Depuis quelques années, en particulier depuis les travaux de Shu et Cockburn, on assiste à une croissance exponentielle de l’intérêt des chercheurs et ingénieurs pour les méthodes de type Galerkin discontinu pour l’hyperbolique et le parabolique. Les raisons de ce phénomène sont simples : ce sont des méthodes très locales donc facilement parallélisables, qui permettent aisément, au moins sur le papier, d’employer des méthodes h-p d’adaptation, elles sont d’ordre élevé et permettent simplement de réutiliser, en l’améliorant, tout le savoir-faire issu des méthodes volumes finis. Dans cet exposé on montrera que d’autres schémas jouissent des mêmes propriétés tout en disposant dans de nombreux cas d’une complexité moindre : les schémas distribuant le résidu.

Lieu : bât. 425 - 113-115

Les schémas distribuant le résidu : une alternative aux méthodes de type Galerkin discontinu pour les problèmes hyperboliques ?  Version PDF