Stabilite de couches limites oscillantes dans les fluides en rotation rapide

Jeudi 21 février 2008 16:00-17:00 - Rousset Frédéric - Université de Nice Sophia-Antipolis

Résumé : On considere l’equation de Navier-Stokes incompressible penalisee par un terme de rotation rapide (du a la force de Coriolis dans les modeles de meteo) entre deux plans paralleles. On s’interesse a la stabilite des couches limites, qui oscillent rapidement en temps, apparaissant lorsque la donnee initiale est loin de l’equilibre geostrophique.

Lieu : Bât. 425 - 113-115

Stabilite de couches limites oscillantes dans les fluides en rotation rapide  Version PDF