Théorèmes T(b) locaux et inégalités de Hardy.

Lundi 16 mai 2011 14:00-15:00 - Routin Eddy - Ecole Polytechnique, Orsay

Résumé : On présentera dans cet exposé de récents résultats concernant la théorie des opérateurs d’intégrale singulière et plus particulièrement les théorèmes T(b) locaux. L’intérêt de ce type d’énoncé par rapport au théorème T(b) classique de David, Journé et Semmes est qu’ils ne nécessitent pas de produire de fonction para-accrétive définie sur l’espace tout entier. Il suffit pour les appliquer d’avoir une collection de fonctions définies et supportées par exemple sur les boules de l’espace, et vérifiant certaines conditions notamment d’intégrabilité, ce qui les rend bien souvent plus faciles à appliquer. Tout le problème consiste à tenter d’abaisser ces hypothèses d’intégrabilité, et on donnera un résultat apportant une réponse partielle à cette question. On en profitera pour présenter des inégalités dites de Hardy qui jouent un rôle central dans les estimations des termes techniques apparaissant dans la preuve. Bien connues dans R^n, elles ne sont pas toujours vraies dans des espaces métriques doublants généraux, et on donnera une condition géométrique permettant d’assurer qu’elles soient vérifiées.

Lieu : bât. 425 - 113-115

Théorèmes T(b) locaux et inégalités de Hardy.  Version PDF
août 2020 :

Rien pour ce mois

juillet 2020 | septembre 2020