Un schéma KAM-Liouville et réducibilité des cocycles de Schrödinger quasi-périodiques

Jeudi 29 janvier 2009 14:00-15:00 - Fayad Bassam - Université Paris 13

Résumé : On prouve qu’un cocycle de Schrödinger quasi-périodique en une dimension avec un petit potentiel analytique est toujours conjugué à un cocyce de rotations. Ceci étend à toutes les fréquences un résultat prouvé par Dinaburg et Sinai dans le cas de fréquence diophantienne.

Lieu : bât. 425 - 121-123

Un schéma KAM-Liouville et réducibilité des cocycles de Schrödinger quasi-périodiques  Version PDF