Une preuve simple de la conjecture de Conley pour les difféomorphismes hamiltoniens $C1$-proches de l’identité

Jeudi 12 avril 2012 14:00-15:00 - Marco Mazzucchelli - Penn State

Résumé : La conjecture de Conley, récemment établie par Hingston, affirme que chaque difféomorphisme hamiltonien du $2n$-tore symplectique standard possède une infinité de points périodiques. Bien que cette conjecture ait été étendue à des variétés symplectiques fermées plus générales, toutes les preuves connues nécessitent des arguments très sophistiqués. Dans cet exposé, nous utilisons des techniques de fonctions génératrices pour donner une preuve simple de la conjecture pour les difféomorphismes hamiltoniens du tore qui sont $C1$-proches de l’identité

Lieu : bât. 425 - 121-123

Une preuve simple de la conjecture de Conley pour les difféomorphismes hamiltoniens $C1$-proches de l’identité  Version PDF
août 2020 :

Rien pour ce mois

juillet 2020 | septembre 2020