6 mai 2021

Damien Garreau (Université de Nice-Sophia Antipolis)
What does LIME really see in images ?

Plus d'infos...

Résumé : The performance of modern algorithms on certain computer vision tasks such as object recognition is now close to that of humans. This success was achieved at the price of complicated architectures depending on millions of parameters and it has become quite challenging to understand how particular predictions are made. Interpretability methods propose to give us this understanding. In this paper, we study LIME, perhaps one of the most popular. On the theoretical side, we show that when the number of generated examples is large, LIME explanations are concentrated around a limit explanation for which we give an explicit expression. We further this study for elementary shape detectors and linear models. As a consequence of this analysis, we uncover a connection between LIME and integrated gradients, another explanation method. More precisely, the LIME explanations are similar to the sum of integrated gradients over the superpixels used in the preprocessing step of LIME.
Preprint : https://arxiv.org/abs/2102.06307

What does LIME really see in images ?  Version PDF

Nathalie Aubrun (LRI, Orsay)
Dynamique symbolique sur les groupes de Baumslag-Solitar

Plus d'infos...

Lieu : https://webconf.imo.universite-paris-saclay.fr/b/jer-7cp-7mk

Résumé : Dans cet exposé j’introduirai d’abord les groupes de Baumslag-Solitar BS(m,n), qui sont les groupes à deux générateurs a et b reliés par la relation a^m b=ba^n. J’expliquerai notamment pourquoi, selon le choix des paramètres entiers m et n, le groupe BS(m,n) peut avoir des propriétés très différentes. J’introduirai ensuite les sous-décalages sur ces groupes : ce sont des ensembles de coloriages du groupe qui respectent des contraintes locales, données par une liste de motifs interdits. On se concentrera sur les sous-décalages de type fini (SFT pour subshifts of finite type), qui sont ceux qui peuvent être décrits par un nombre fini de motifs interdits, et que l’on peut également représenter à l’aide de tuiles de Wang. Je présenterai enfin un survol des résultats en dynamique symbolique sur ces groupes : indécidabilité du problème du domino (peut-on décider si un SFT est vide ou non ?), existence de sous-décalages apériodiques notamment. Exposé basé sur des travaux avec Jarkko Kari et avec Michael Schraudner.
Le café culturel sera assuré grâce à Camille Horbez à 13h dans la salle dédiée : https://webconf.imo.universite-pari...

Dynamique symbolique sur les groupes de Baumslag-Solitar  Version PDF

Michel Pain (Courant Institute of Mathematical Sciences)
Fluctuations 1-stables du front du mouvement brownien branchant

Plus d'infos...

Résumé : Dans cet exposé, je présenterai deux travaux écrits avec Pascal Maillard. Nous considérons le mouvement brownien branchant, un système de particules se déplaçant et se reproduisant aléatoirement. Les particules au sein du front de ce système sont distribuées au premier ordre selon une densité déterministe (à un facteur aléatoire près). Nous montrons que les fluctuations qui ont lieu au second ordre sont de loi 1-stable et identifions précisément les particules responsables de ces fluctuations.

Fluctuations 1-stables du front du mouvement brownien branchant  Version PDF