Quelques photos sur Othello


Le club de l'ENS

Quelques photos prises en 1997


Assemblée générale du 25 janvier 1997


Tournoi de Cambridge, février 1997


Tournoi IDF 3

Ce tournoi a eu lieu le 20 avril 1997 à Ulm; c'est le programme Spock de Jean Delteil qui a remporté le tournoi. Ces photos sont plutôt ratées (trop peu de lumière).

Tournoi de Paris 1997

Le tournoi de Paris a eu lieu les samedi 30 et dimanche 31 août 1997. Le mercredi précédant le tournoi, japonais et français avaient déjà eu l'occasion de se rencontrer au jardin du luxembourg (sur la photo, Ryoichi Ohkubo avec la casquette, Keiko Horiuchi, Hiro et M.Takeda).

Les parties du premier jour ont eu lieu dans le salon Mozart, une salle sans fenêtre de l'espace Moncassin.

Samedi soir, nous sommes allés manger dans une pizzeria boulevard des Gobelins (initialement, c'était un restaurant chinois qui était prévu mais il était plein). La chantilly n'était pas fraîche... il me tardait de rentrer chez moi. Deuxième jour. Cette fois-ci, nous avons droit à une salle avec des fenêtres, au premier étage. Le soir, quelqu'un a proposé d'aller manger au centre commercial de la place d'Italie, mais c'était fermé. Après avoir attendu les retardataires devant le "Grand Ecran" Gaumont, nous nous sommes installés à une brasserie tout près, à l'ombre des tours.

Assemblée générale du 31 janvier 1998


Tournoi de Paris 98

Selon une tradition maintenant bien établie, un mini-club d'Othello a été organisé au jardin du Luxembourg le mercredi précédent, pour accueillir les japonais... et se préparer contre eux.

Etaient présents Makoto Suekuni, champion du monde, Stéphane Nicolet, Dominique Penloup, Bruce Canivet, un individu avec une casquette bleue que je n'ai pas reconnu de suite (il s'agissait évidemment de Marc Tastet), ainsi que votre serviteur.

Plus dure sera la suite...

Comme les années précédentes, le tournoi a eu lieu à l'espace Moncassin, rue de Javel, mais cette fois-ci nous avons eu une salle au premier étage pour les deux jours.

Samedi 22 août. J'arrive en mileu d'après-midi, et je commence à prendre des photos d'un peu tout le monde.

Je ne me rappelle plus très bien vers quelle heure s'est terminée la première journée. De nombreux joueurs (et joueuses) ont préféré rentrer chez eux, mais il restait un petit groupe qui avait bien l'intention d'aller manger au restaurant. Le petit groupe devant se séparer provisoirement, il fut convenu que nous nous donnerions rendez-vous devant les marches de l'Opéra. Après avoir attendu quelque peu les retardataires, nous nous décidâmes pour le Batifol. Ce n'était pas mauvais mais un peu cher. Je n'ai gardé que deux photos:

Dimanche. Cette fois encore je fais la grasse matinée. J'arrive à l'espace Moncassin pour la deuxième partie de la finale et du match 3/4.

Cette fois-ci, il y avait encore moins de monde prêt à aller au restaurant. En fait, nous n'étions plus que trois (Makoto, Hiro et moi), et après avoir quitté les autres au métro Opéra, nous sommes allés dans un restaurant japonais de la rue Sainte-Anne. Ce n'était pas mauvais (encore une fois), ni cher, mais tout de même assez zarbi. Je n'ai aucune photo, d'abord parce que j'étais mal placé, et ensuite parce que j'avais déjà fort à faire avec mon sukiyaki. Heureusement encore que je n'étais pas obligé d'utiliser des baguettes (mes convives ont eu pitié de moi et m'ont fait apporter une fourchette).

Comme il faisait encore assez clair, nous sommes allés nous asseoir quelque temps au square Louvois, non loin de là. Il y avait une belle fontaine. Puis nous nous sommes séparés, sachant que pour certains (en particulier Suekuni) la compétition n'était pas encore terminée et reprendrait dès lundi, aux Olympiades de Londres.


Championnat du monde 1998


Pot de départ pour Emmanuel Lazard


Othello

bousch at topo.math.u-psud.fr